Effectuer une recherche sur le site

République Française

Demande de Valeurs Foncières en open-data

Le 24 avril dernier, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes public, a lancé officiellement l'ouverture de la donnée "Demande de Valeurs Foncières" en open-data. Le Cerema est intervenu lors de cette journée pour montrer l'importance de cette donnée pour les territoires.

Retour sur l'événement Open-Data DVF

Une journée, organisée par la DGFiP et la mission Etalab et consacrée à l'ouverture en open-data de la donnée "Demande de Valeurs Foncières" (DVF) s'est tenue, à Bercy, le 24 avril dernier.

Le ministre Gérald Darmanin a introduit cet événement, marqué par la mise en ligne, sur le site data.gouv.fr, de la donnée DVF. Les informations portant sur les valeurs foncières déclarées à l’occasion des mutations foncières et immobilières que sont les ventes, les adjudications ou les expropriations sont désormais à disposition de tous, acteurs publics, privés et particuliers.

Après une présentation générale de la donnée par la DGFiP, productrice de DVF, le Cerema, le GnDVF et Lifti ont eu l'occasion, lors de cette journée, d'exposer leurs expériences dans l'usage de ces informations pour l'analyse des marchés fonciers et immobiliers.

Le Cerema, en appui de la DGALN pour la diffusion et l'utilisation des données foncières, a notamment pu faire part, au travers de multiples exemples de réalisation, de l'importance de cette donnée pour l'action publique. DVF est, en effet, aujourd'hui de plus en plus incontournable dans la réponse aux enjeux des territoires et le suivi des différentes politiques publiques.

Pour accéder aux données open-data, consultez data.gouv.fr >

Adaptation à la nouvelle donnée DVF

Le Cerema, fort de son expérience dans le traitement des données fiscales, a travaillé depuis 5 ans, pour le compte de la DGALN, à la structuration de la donnée DVF brute et à son enrichissement pour créer une base de données DV3F, exploitable et homogène au niveau national, selon les standards définis par le groupe national DVF. A partir de DV3F, il accompagne les acteurs publics dans la connaissance des marchés immobiliers à travers des analyses, des tableaux de bord d’indicateurs ou cartes dynamiques, des outils d’exploitation de la donnée ou encore des formations.

Le nouveau format de données open-data est, certes, plus resserré que l'historique dont bénéficiaient les acteurs publics mais des adaptations sont en cours pour continuer à proposer des bases de données structurées et enrichies qui constituent des outils précieux pour l'analyse des marchés.

Ainsi, la nouvelle donnée DVF open-data, restructurée selon le modèle partagé DVF+, sera très prochainement mise à disposition en open-data. Par ailleurs, la DGALN et le Cerema travaillent activement, en parallèle, à la mise à disposition de la base de donnée enrichie DV3F à l'ensemble des acteurs publics ayants-droits des Fichiers fonciers.