Effectuer une recherche sur le site

République Française

Atlas des tissus urbains en Guyane

Identifier, localiser, qualifier et quantifier les tissus urbains en Guyane afin d'approfondir la connaissance de l'occupation des sols sur le volet urbain et alimenter les réflexions dans le cadre de l'élaboration de documents d'urbanisme.

L’occupation des sols a fait, en Guyane, l’objet d’un certain nombre d’études parmi lesquelles on peut notamment distinguer : la base de données Corine Land Cover, les travaux de l’ONF (réalisés dans le cadre de son Expertise littoral et axés sur le suivi de la déforestation) ou encore Agripag (le mode d’occupation des sols développé par le Parc Amazonien pour assurer le suivi l’activité agricole sur son périmètre de compétence).

Malgré la multiplicité de ces études, la couverture précise du territoire reste partielle, tant géographiquement que dans l’exhaustivité des modalités d’occupation du sol, en particulier sur le volet urbain.
Partant de ce constat, l’AUDeG s’est essayée à développer une méthode SIG, s’appuyant à la fois sur les fichiers fonciers (fichiers MAJIC de la DRFiP retraités par le CEREMA) et la BD topo de l’IGN, afin d’identifier, d’inventorier et de cartographier les tissus urbains de la Guyane.
À partir de données établies à la parcelle et lissées à l’îlot, ce modèle a abouti à la réalisation d’un atlas cartographique qui donne à voir la diversité des tissus urbains présents sur le territoire guyanais : tissu agricole, tissu d’activité, tissu d’habitat (individuel, collectif ou mixte), tissu résidentiel mixé et tissu d’équipements publics.
Pour chacun d’entre eux, l’atlas propose une analyse comparative rendant compte de leur poids dans le mix de tissus à l’échelle communale ainsi que de la place de chaque commune à l’échelle du territoire. Il illustre également les formes auxquelles renvoie chacun de ces types de tissu.

 

Auteur : AUDeG

Atlas des tissus urbains en Guyane
Télécharger l'"Atlas des tissus urbains : identification et description des tissus"